Le magazine des systèmes d'information numériques

Rechercher
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’agglomération Mont-de-Marsan pilote sa flotte mobile avec PushManager et ITS IBELEM 

ITS IBELEM répond aux attentes de l’agglomération Mont-de-Marsan en lui permettant d’industrialiser et de sécuriser la gestion de sa flotte mobile.

La solution a été adoptée en 2019. Les agents ont été équipés au fur et à mesure du renouvellement des terminaux de type smartphones. Aujourd’hui, la flotte mobile de l’agglomération compte environ 600 terminaux, smartphones et tablettes confondus. Les équipes ont fait appel à PushManager pour répondre à leurs besoins principaux qui reposaient sur la nécessité de gérer leur flotte. 

Arnaud Salvador, Technicien Télécommunications de la Direction des Systèmes d’Information de l’agglomération « Cela nous permet de déployer des applications et de sécuriser les terminaux. Aujourd’hui, la protection des données est un sujet important et très sensible. Les nombreux piratages d’entreprises, de mairies et de collectivités nous poussent à mettre la sécurité au centre de notre travail. La DSI de Mont-de-Marsan Agglomération souhaite donc mettre l’accent sur ce point. La solution PushManager, nous permet de sécuriser nos terminaux notamment grâce au verrouillage, au blocage à distance ou même encore grâce au service de localisation. »

Pour Arnaud Salvador, l’avantage premier de PushManager est son accessibilité. L’agglomération commande ses licences via la centrale d’achat de l’UGAP, ce qui lui permet de gagner du temps sur des tâches administratives chronophages.

« La solution est complète et très facile à prendre en main. L’interface web dédiée nous permet de gérer notre flotte mobile et de déployer nos terminaux plus sereinement. Elle nous permet aussi de mettre en place différentes restrictions, par exemple créer une liste blanche ou une liste noire d’applications, activer ou désactiver des applications natives, mais aussi créer des profils en fonction des différents services et de leurs différents besoins », explique Arnaud Salvador.

Arnaud Salvador et la DSI précisent : « Si un agent perd son code pin, nous pouvons avoir l’information ; si un agent perd son smartphone, nous pouvons le bloquer ou encore le réinitialiser facilement. Celapermet aux agents de ne pas se déplacer sur site pour les dépannages les plus simples et inversement. Nous pouvons aussi installer des applications à distance sur leurs smartphones, ce qui là encore nous permet une plus grande flexibilité. Durant la période de la Covid et du pass vaccinal, cela nous a permis de déployer les applications TousAntiCovid et TACVerif très rapidement (et leurs mises à jour) au niveau de plusieurs services recevant du public. »

À Chaud

Ces articles pourraient aussi vous  

Intéresser.